Histoire d’échelles

 

Un commentaire nous intéresse fortement! Nous insérons ci dessus les images partagées ….

En effet, le nouveau défi que nous souhaitons relever est de construire une maquette du système solaire dans notre salle de classe.

Lors de notre visite à l’observatoire, M. Valat nous a présenté 3 maquettes réalisées par des amateurs:

la première suspendue au plafond sur une longueur d’environ 15m

une seconde sur un socle avec des planètes mobiles autour du Soleil (env 1m de rayon pour le tout)

une dernière dans des petites boites en cartons…image maquette GAP

Le tout admet des dimensions de planètes allant du mm à la quelques dizaines de cm .

Nous avons bien compris qu’il y a des problématiques et donc des choix à faire (respecter une même échelle, 2, 3?)

Comment choisir celle qui sera la plus explicite pour nous?

Nous allons dans les semaines à venir décider des échelles de NOTRE maquette…

Nous avons déjà réfléchi à différentes possibilités… Restent à les mettre en commun, les confronter, les comparer aussi aux ressources vues à l’observatoire et au travail joint dans le commentaire ci dessus…

Chacun de nous s’est approprié le problème avec les supports ci-dessous

echelle et planètes

distance au soleil

Nous essaierons de publier au plus vite nos choix!

 

Nos premières hypothèses avant de rencontrer Monsieur Valat .

Nous avons décidé d observer la lune à l oeil nu pendant 6 semaines.

Chaque élève a eu la responsabilité de noter la forme, la position en direction et hauteur de la lune à certaines heures et dates fixées.

2 hypothèses ont rapidement été établies:

La forme visible de la lune évolue chaque jour dans un cycle d environ 1 mois, 28 jours?

La lune suit une trajectoire selon une courbe arrondie qui descend… Un relève toutes les heures permet de la tracer. Mais chaque jour, elle change un peu ( elle se décale).

Grâce à monsieur Valat chaque élève a pu exposer son idée et valider ou critiquer son hypothèse.

En rentrant, nous avons mis en commun tout ce que nous avions appris de cette rencontre de 3h.

Une fois le tout mis au tableau, chaque binôme s est lancé dans la rédaction d un des sujets.

IMG_20171215_144313

 

Sortie à l’observatoire GAP 47

Monsieur Valat nous a reçu à Montayral (47) au sein de l’observatoire GAP47. Il a suivi nos observations de la Lune depuis le départ. Cette rencontre est pour nous l’occasion de proposer nos hypothèses et aussi de découvrir le notions de distances au sein de notre système solaire.

Au programme:

présentation des instruments d’observation comme les télescopes et les lunettes astronomiques

Découvertes des ordres de grandeurs des planètes et de leurs distances au Soleil

Un point sur la différence entre étoile et planète

Une séance en planétarium (constellation et planètes du système solaire)

Une expériences sur les phases de la lune

une expérience sur la face visible de la lune.

Bientôt, nous serons en mesure de présenter une partie de ce programme bien chargé…

Les élèves de 1ATFL

 

Des affiches en salle de classe pour mieux comprendre la démarche de recherche…

Notre projet avance! Petit à petit nous comprenons mieux comment  relever de façon rigoureuse nos observations de la lune, cela fait déjà 3 semaines que nous nous sommes lancés dans l aventure…

Après avoir amélioré notre protocole avec monsieur Valat de l observatoire gap47,

Après avoir analysé et compris la boussole, les directions et les angles, nous arrivons à nous repérer sur des cartes du ciel.

Nous commençons à obtenir des résultats qui nous permettent de proposer de nouvelles hypothèses…

En parallèle,

Nous sommes en pleine préparation de divers exposés sur des thèmes divers qui nous intéressaient : passionnant!

Un exposé sur la terre ses dimensions ses mouvements, un autre sur l étoile polaire, un sur le champs magnétique terrestre, un autre sur venus, les différentes constellations… Au total 14 recherches présentées en classe, il nous tarde de découvrir les prochains sujets!

Nous devrions vérifier nos relevés avec un logiciel la semaine prochaine…

Car nous rencontrerons monsieur Valat d ici 2 semaines.

C est certain, il nous faut affiner nos hypothèses d ici là !

Les élèves de première ATFL

 

 

Mercredi matin, on a vu la Lune en arrivant au lycée à 8h…

Observation de la lune 8 novembre à 8h

La lune n’est pas ronde, elle représente environ la moitié du disque visible (un peu plus, la ligne est courbe, ballon de rugby) , de plus, il nous semble que le weekend dernier c’était la pleine lune…

Pourquoi la forme de la lune change ?

On a repéré le soleil qui se lève ( donc on a repéré l’est (on a vérifier sur internet car on avait un doute) ).

La nuit, il n’y aura pas le soleil : Comment trouver les directions ? Avec une boussole : Il va falloir qu’on apprenne à l’utiliser… Et puis, Comment ça fonctionne, une boussole?

La lune est elle toujours dans la même position dans le ciel ?

(ici, elle semble être vers le sud? Hauteur ?)

Ensuite on doit repérer sa hauteur par rapport à l’horizon. Moins de 90° mais plus de 45°…pas facile de se repérer:

Nous allons envoyer un mail à Monsieur Valat de l’observatoire GAP 47 pour avoir un conseil…

Enfin, il y a des fois où la lune est plus petite ou plus grande :

Pourquoi la taille de la lune change ?

Ce matin elle est petite (elle recouvre 1 ongle de pouce, bras tendu dans la direction de la Lune)

à 8h30, la lune n’était plus dans le ciel… où est elle ? Nuages ?

Pourquoi ne voit on pas la lune à certains moments, et pourquoi la voit on ce matin…?

Je ne la vois pas tous les matins, il y a des nuits où on ne la voit pas….

 

C’est décidé nous allons établir un protocole de relevé de nos observations car nous remarquons de cette première observation de la Lune que de nombreux éléments varient… et que nous avons beaucoup de questions!

 

Nos fiches de chercheurs?

Alors, comme nous ne savions plus vraiment qui avait raison… qui avait tord, on a demandé à notre prof…

Elle a répondu « Je ne sais pas, moi! »

Comment ça se fait que vous ne savez pas?

Elle a répondu « Peut être que je pense savoir… mais je pense surtout que vous pourriez, ensemble, trouver des réponses à vos questions… je vous propose un projet : Vous allez devenir CHERCHEURS. »

Et elle nous a présenté un cahier de chercheurs, et des fiches individuelles… avec pleins de « vides »:

Nos idées

Nos questions

Nos hypothèses

Nos protocoles

Nos relevés

Nos analyses

Notre conclusion

Et elle a ajouté « Quand vous aurez trouvé des réponses, nous irons à l’observatoire GAP 47, pour rencontrer Monsieur Valat, il est passionné d’astrophysique et sera enchanté de vérifier votre travail! »

Alors, on a commencé à réfléchir et à mettre par écrit nos idées…sur notre fiche du chercheur.fiche du chercheur univers