Conclusion!

Notre conclusion :

Pour qu’il y ait de la vie sur une planète il faut :

  • une bonne température,
  • de l’eau liquide,
  • du CO2
  • de la nourriture
  • une atmosphère respirable
  • la gravité.

On a découvert que des scientifiques étudient les vies extrêmes sur la Terre pour comprendre l’apparition de la vie dans l’Univers.

Nous avons découvert des choses sur des astres intéressants :

Mars : la NASA vient de trouver des molécules organiques (des molécules qu’on peut retrouver dans le vivant) sur Mars.

Mars (source Vikidia)

Encelade : C’est une lune de Saturne. Sous sa surface glacée, Il y a un océan d’eau liquide. (Information de la sonde Cassini-Huygens)

Encelade (source Vikidia)

Titan : C’est un satellite de Saturne. Titan a une atmosphère composée principalement d’azote comme la Terre. Il a des océans de méthane liquide et peut-être des poches d’eau liquide sous le sol. (Information de la sonde Cassini-Huygens)

Titan (source Vikidia)

Europe : C’est une lune de Jupiter. La NASA a détecté de l’eau liquide sous sa couche de glace.

Europe (source Vikidia)

 

Pour toutes nos recherches documentaires nous avons utilisé les livres suivants :

 

Voilà, notre année de recherche est terminée!

Les enfants (et les plus grands!) ont appris beaucoup de choses et ont bien mérité le titre de Savanturiers de l’Univers!

Un grand merci aux Savanturiers et à Emeric Le Floch!

Hypothèses (suite et fin)

L’ADN

Dans notre corps, dans chaque cellule, il y a de l’ADN (acide désoxyribonucléique).

On trouve de l’ADN dans les cellules de tout ce qui est vivant (c’est un peu comme notre carte d’identité : elle dit notre couleur de peau, de cheveux, des yeux…).

L’ADN c’est la preuve qu’il y a de la vie car chaque être vivant a de l’ADN mais un être vivant n’en a pas besoin en plus pour vivre.

Conclusion : les êtres vivants ont de l’ADN mais ils n’ont pas besoin d’en trouver sur une planète pour vivre.

 

L’ADN nucléaire d’une cellule d’eucaryote est situé dans des chromosomes au sein du noyau.
(Image issue de la page wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_d%C3%A9soxyribonucl%C3%A9ique
Eukaryote DNA.svg: Sponk Derivative work: Bob Saint Clar (talk) — https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Eukaryote_DNA.svg)

Une atmosphère respirable

L’atmosphère est une enveloppe d’air et de gaz de 500 km environ. Sur la Terre, notre atmosphère est composée d’azote, d’oxygène, de CO2 et d’autres gaz.

Son rôle :

  • Elle protège des météorites.
  • Elle protège des rayons du Soleil.
  • Elle permet de respirer.
  • Elle permet de réguler la température de la Terre.

Conclusion : Il faut une atmosphère respirable pour qu’il y ait de la vie.

 

La gravité

Qu’est-ce que c’est?

C’est ce qui nous maintient sur Terre.

A quoi sert-elle?

– Elle permet de garder une atmosphère autour de la planète.

– Elle permet de maintenir les océans.

On a appris qu’il fallait une atmosphère respirable et de l’eau liquide pour la vie donc…

Conclusion : il faut de la gravité.

Vérification de nos hypothèses (suite)

Pour vérifier les autres hypothèses, nous avons fait des recherches documentaires et nous avons réfléchi.

Quelle température faut-il ?

Sur la Terre, il fait une température de 15° Celsius en moyenne.

Pour qu’il y ait de la vie il faut une température ni trop chaude, ni trop froide parce que

– si la température est trop chaude, l’eau s’évapore

– si elle trop froide elle devient de la glace.

Conclusion : Nous avons besoin d’une température ni trop chaude, ni trop froide.

 

 

La nourriture :

On sait qu’un être vivant doit se nourrir pour avoir de l’énergie. Dans le tableau, nous avons écrit ce que mangeaient les différents êtres vivants.

Les humains et les animaux mangent des animaux et des végétaux. Mais les animaux et les végétaux sont déjà vivants.

Les végétaux et certains microorganismes trouvent de l’énergie avec le CO2 et même de la roche.

On a appris que les premiers êtres vivants (les cyanobactéries) se sont nourris de CO2 en faisant de la photosynthèse.

Conclusion : la nourriture nécessaire à la vie pourrait être du CO2 ou des roches.

Les animaux et les humains respirent. Les végétaux et certains microorganismes respirent la nuit et font la photosynthèse le jour.

 

Faut-il du CO2 ?

Le CO2, qu’est-ce que c’est?

Le CO2 (dioxyde de carbone) est un gaz.

Quel est son rôle?

–  Sur la Terre, le CO2 est responsable de l’effet de serre, il réchauffe la planète.

– Le CO2 est utile pour la photosynthèse : c’est la source d’énergie des premières bactéries qui sont apparues sur Terre (comme les cyanobactéries).

Conclusion : Oui il faut du CO2 mais pas trop (pour ne pas trop réchauffer la planète).

 

L’effet de serre

L’eau

Hypothèse : nous pensons qu’il faut de l’eau pour qu’il y ait de la vie sur une planète.

Ce qu’on a appris sur l’eau :

On a fait des expériences pour découvrir les différents états de l’eau et on a vu que l’eau existait sous forme liquide, gazeuse (la vapeur d’eau) et solide (la glace).

C’est l’eau liquide qui est nécessaire parce qu’elle permet les réactions chimiques et elle protège des rayons solaires.

On a appris comment les océans primitifs sont apparus :

Les volcans ont rejeté de la vapeur d’eau. Cette vapeur d’eau s’est condensée en eau liquide en refroidissant.

L’eau liquide tombe en pluie pour former les premiers océans. C’est ce qu’on appelle les océans primitifs.

Lorenzo, Julo et Corentin

 

Notre mentor : Emeric Le Floc’h

Notre mentor est Emeric le Floc’h.
On a communiqué sur Skype avec lui.
Emeric le Floc’h est un astrophysicien.
Il travaille sur les galaxies, au CEA à Saclay en région parisienne.
Il y a un accélérateur de particules à son travail.
Emeric participe à des réunions avec d’autres chercheurs d’autres pays.
Il parle anglais et espagnol, mais il nous a appris que pour communiquer entre chercheurs, on parle anglais.

Nous avons appris beaucoup de choses :
Emeric nous a montré une photographie d’étoiles avec un long temps de pose : on voit les « traces » qui expliquent que la Terre tourne sur elle-même.
Nous avons appris que les grands télescopes étaient à Hawaï et au Chili car il fait beau, ils sont en hauteur (au-dessus des nuages) et on a moins de pollution lumineuse.
Il nous a montré le plus grand télescope du monde qui sera fini dans 10 ans (au Chili). Le bâtiment fera plus de 80 mètres et sera plus grand que l’Arc de Triomphe. Le diamètre du télescope sera de 40 mètres.
Beaucoup de galaxies ont été découvertes.
Les étoiles ont plusieurs couleurs : les plus chaudes sont les bleues et les plus froides sont les rouges.

 

 

Yanis, Léo et Tom

Le plateau de Saclay où travaille Emeric.

Photo prise avec un long temps de pose : les « traits » sont les lumières laissées par les étoiles car la Terre tourne sur elle-même.

Le futur ELT (Extremely Large telescope) au Chili, sa taille est comparée à celle de l’Arc de Triomphe.

L’ELT : les rayons lumineux seront utilisés pour analyser les perturbations de l’atmosphère.

Nos hypothèses de recherche

Pour répondre à notre question de recherche :
Nous avons réfléchi à ce qu’il fallait pour qu’il y ait de la vie sur une planète.
Nous avons émis des hypothèses, nous pensons que pour qu’il y ait de la vie il faut :
– une température ni trop chaude ni trop froide (15°c en moyenne sur la Terre) ;
– de l’eau ;
– de l’ADN ;
– du CO2 ;
– de la nourriture ;
– une atmosphère respirable ;
– la gravité.
Maintenant, la suite du travail va être de rechercher si nos hypothèses sont vraies ou fausses (on va les vérifier une par une).
Loane, Julian Go

Notre question de recherche

Nous nous sommes posé beaucoup de questions sur l’Univers :

Pourquoi les étoiles sont-elles jaunes ?

A-t-on déjà envoyé un chien sur la Lune ?

L’Univers est-il rond, carré ou triangle ?

Est-ce que des météorites ont déjà touché la Terre ?

Que sont les astéroïdes ?

Combien existe-t-il de planètes ?

Et encore plein d’autres questions…

Notre mentor, Emeric Le Floc’h, nous a aidés à répondre à certaines de ces questions. Ensuite on a fait des groupes pour répondre aux autres en faisant des recherches dans des encyclopédies. Il restait quelques questions sans réponses.

Finalement, on a choisi un sujet de recherche en votant.

Nous voulons donc savoir :

« Existe-t-il des conditions de vie sur une planète autre que la Terre dans le Système Solaire ? »

Leïla, Philippe et Julian Ge